Vous êtes ici : Accueil Événements Colloque du Fonds du 11 janvier : Rencontres pour une citoyenneté engagée
Partagez avec votre réseau

Colloque du Fonds du 11 janvier : Rencontres pour une citoyenneté engagée

Trois ans après les attentats de Charlie Hebdo et de l’hyper Casher, le Fonds du 11 janvier vous invite à une journée de réflexion et d’échanges en présence de porteurs d’initiatives novatrices de citoyenneté et de cohésion sociale.
  • Quand ?

    le 11/01/2018 de 13h00 à 17h30

  • Où ?

    Le Comptoir Général (Paris)

  • Ajouter à votre calendrier

    vCal
    iCal

Trois ans après les attentats de Charlie Hebdo et de l’hyper Casher, le Fonds du 11 janvier vous invite à une journée de réflexion et d’échanges en présence de porteurs d’initiatives novatrices de citoyenneté et de cohésion
sociale.

 

PROGRAMME

 

  • 13h – 13h15 – Allocution Jean-Marie Destrée, président du Fonds du 11 janvier

 

  • 13h15 – 14h15 – Quel usage responsable de l'internet ? - Modération Bruno G. David, président de l’association Communication sans frontières.

Depuis les vagues d’attentats qui touchent l'Europe ces dernières années, les réseaux sociaux ne cessent d’être pointés du doigt, l’enfermement algorithmique est reconnu coupable et ce sont tous les mécanismes du web qui deviennent suspects. Pour autant, il est admis qu’internet ne peut être considéré à lui seul comme facteur de radicalisation. Dès lors, quel est donc le degré de responsabilité et surtout quelles sont les réponses proposées par les acteurs du numérique pour faire face à la fois à l'utilisation et plus généralement au populisme haineux du net?

Intervenants :
• Guillaume Buffet, fondateur de Renaissance numérique, projet « Seriously »
• Rudy Reichstadt, fondateur de l'Observatoire du conspirationnisme
• Seraphin Alava, professeur en sciences de l'éducation et coordinateur de PARYS (projet européen de prévention de la radicalisation).

  • 14h15 – 14h30 – Interlude

 

  • 14h30 –15h30 – Education aux médias et esprit critique / Déconstruction des discours de haine et théories complotistes - Modération Serge Barbet, directeur du CLEMI.

Depuis 2015, insultes et actes racistes, anti-musulmans et antisémites se sont multipliés, s’affichant avec une violence grandissante. Dans le même temps, c’est dans les collèges et lycées qu’ont retenti aussi des « Je ne suis pas Charlie » qui ont sonné l’alerte sur le besoin d’outiller les professeurs pour inciter à l’esprit critique. Des initiatives se mettent en place pour réfléchir et agir dans les classes, sur le net, dans le quotidien, pour décrypter l'information et l'image. Au-delà de ces actions, il s’agit de repenser la manière d’accompagner les jeunes pour qu’ils deviennent des citoyens éclairés et responsables.

Intervenants :
• Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah
• Emmanuelle Daviet, journaliste, coordinatrice du projet « Interclasse » de France Inter
• Souad Belhaddad, journaliste, auteur, co-fondatrice de l'association Citoyenneté possible

  • 15h30 - 15h50 – Battle entre deux lauréats du programme Eloquentia

 

  • 15h50 -16h30 - (Re)conquérir sa parole pour (ré)enchanter son rapport à soi et aux autres - Modération en cours

Selon Vincent de Gaulejac, « l’individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet ». Pour les jeunes, dans un contexte de fracture sociale, être acteur de sa propre vie est un idéal qui peut vite devenir un poids. La parole et les mots peuvent alors se révéler des outils fondamentaux pour se construire, s’affirmer, et aller vers soi-même et les autres.

Intervenants :
• 2 lauréats du programme Eloquentia (coopérative Indigo)
• Edouard Zambeaux, Réalisateur du film documentaire "Un jour ça ira (sortie nationale en février 2018)

 

  • 16h30 – 17h30 – « Faire société »… comment ? Modération Christine Quentin, journaliste (sous réserve)

Comment accompagner le grand mouvement de rassemblement du 11 janvier 2015 pour que celui-ci ne soit pas un moment figé, mais, au contraire, le début d'une réflexion porteuse d'actions concrètes au profit de la société et en particulier d'une jeunesse en demande d'avenir ? Comment et pourquoi des fondations se sont-elles engagées pour faire cause commune ?

Intervenants :
• Véronique Fayet, présidente du Secours catholique
• Rachid Lahlou, président du Secours islamique
• Dominique Lemaistre, directrice du mécénat de la Fondation de France
• Fondation pour la mémoire de la Shoah
• Marianne Eschet, déléguée générale de la Fondation SNCF

 

Entrée libre sur inscription.

Pour vous inscrire, cliquer ICI

 

Plus d'information sur cet événement…

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptes a vos centres d'interet. En savoir plus et gerer ces parametres. Explications