Actes Atelier des Fondations 2008 : périmètre et parties prenantes des fondations

Fiscalité et juridique
Gouvernance
Ressources humaines
Évaluation et mesure d'impact
Gestion Financière
Stratégies de Soutien et Impact
Comptes-rendus

Auteur(s)

CFF

Date de parution

2008

Description

Les fondations, pour accomplir pleinement leur mission d’intérêt général et répondre à leurs obligations de création de valeurs au bénéfice de la collectivité, se doivent d’avoir une vue claire et complète du contexte dans lequel elles opèrent ; des mandats que leur fixent les fondateurs, enfin des attentes qu’elles suscitent, et des rôles qu’elles peuvent jouer. 

Il leur revient de comprendre au mieux quels sont les besoins et critères économiques, culturels et sociaux des sociétés où elles agissent. Pour mieux comprendre leur environnement et avoir dans leurs actions le meilleur impact possible (que ce soit par le biais du financement d’activités, de leur gestion directe, ou d’actions de lobbying en faveur de politiques publiques) il leur est capital de hiérarchiser l’ensemble de leurs parties prenantes, de comprendre leurs attentes, de définir leur rôle respectif. Elles se doivent de maîtriser, voire définir, les règles du jeu avec chacune des parties prenantes. Entre Etat, société civile et marché, il convient qu’elles organisent une juste pondération des acteurs, et qu’elles évaluent les interactions qui en découlent. 

Plus fine la cartographie des parties prenantes, plus efficace l’organisation structurelle de la fondation et plus satisfaisant le service de sa mission. 

Sans prétendre au traitement exhaustif de ce sujet particulièrement important pour la vie des fondations, l’Atelier des fondations proposera des éléments de réflexion et des outils techniques et méthodologiques pour aborder cette thématique. Chaque thème fera l’objet d’un partage d’expériences ouvrant à débat et d’éclairages techniques sur l’évolution récente du secteur.

Sommaire

  • Ateliers « Définir, comprendre et hiérarchiser ses parties prenantes pour engager une juste relation avec chacune »
    • Atelier 1 : Pourquoi et comment dresser la cartographie de ses parties prenantes ? Quels outils de modélisation ? 
    • Atelier 2 : Les parties prenantes des fondations filles engagent-elles et concernent-elles les fondations abritantes ? 
    • Atelier 3 : Les relations avec les fondateurs.
    • Atelier 4 : Concevoir ses parties prenantes dans un contexte s’internationalisant.
  • Ateliers « La mission : moteur essentiel de la synergie entre toutes les parties prenantes – Construire et partager une mission commune »
    • Atelier 5 : Associer les parties prenantes à l’évolution et au respect de la mission. 
    • Atelier 6 : L’effet levier des fondations : associer les réseaux du fondateur au projet de la fondation. 
    • Atelier 7 : Les enjeux des fondations d’entreprise face aux directions de la communication, des Ressources Humaines ou de la RSE des entreprises fondatrices. Stratégies d’affirmation de la mission d’intérêt général. 
  • Plénière 1 : La gouvernance : trouver la juste place de chacun, disposer des bonnes instances et d’une articulation efficace entre elles 
  • Plénière 2 : L’évaluation : un outil clef au service d’une juste compréhension et direction des fondations 
  • Ateliers « Stratégies d’élargissement de ses parties prenantes : rôle et pratiques des fondations dans la capitalisation et l’essaimage des connaissances, des bonnes pratiques et de l’innovation »
    • Atelier 8 : Passer de l’expérimentation à la proposition de politiques publiques.
    • Atelier 9 : Des pratiques probantes : observations de l’AVISE sur l’essaimage.
    • Atelier 10 : Le partage des bonnes pratiques.
    • Atelier 11 : La franchise sociale offre-t-elle des perspectives nouvelles pour augmenter l’impact social des fondations ? Les enseignements de l’étude menée par le Bundesverband Deutscher Stiftungen. 
  • Plénière 3 : Un nouveau règlement comptable pour les fondations : quelles innovations ?
  • Plénière 4 : Adapter le périmètre et le statut des fondations aux parties prenantes engagées.
  • Plénière 5 : Présentation de l’enquête du CFF et de l’Odissée : « Les fondations en France : connaître, évaluer, optimiser, reconnaître et valoriser le périmètre et les parties prenantes des fondations».

Ressources sur la même thématique

Investir avec du sens, le Private Equity à impact

Ressource CFF
Gestion Financière
Année de parution : 2022

Pourquoi financer le fonctionnement des associations ?

Ressource CFF
Stratégies de Soutien et Impact
Année de parution : 2022