La Fondation Véolia au cœur d’un cercle vertueux de mobilisation collective

Icône Calendrier
Publiée le 9 septembre 2022 | Partager :

Thierry Vandevelde, Délégué Général de la Fondation Véolia

© Christophe Majani d’Inguimbert

Une raison d’être ancrée sur des valeurs sociétales

Être au service de l’humanité et du développement humain, telle est la raison d’être de la Fondation Veolia qui porte 3 engagements majeurs 

  • L’accompagnement vers l’emploi et le lien social
  • La protection de l’environnement et de la biodiversité
  • L’urgence humanitaire et l’aide au développement 

« Il s’agit d’aider les populations à vivre dignement et en bonne santé », précise Thierry Vandevelde, Délégué général. « Parce que la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie sont les trois métiers du groupe, la Fondation Veolia s’engage naturellement aux côtés d’autres acteurs, en cas de crise, pour répondre temporairement aux besoins essentiels ou en déployant des solutions pérennes dans des territoires dépourvus d’infrastructures ».

Grâce au mécénat de compétence, les salariés volontaires sont détachés, sur leur temps de travail, pour soutenir des partenaires tels que la Croix-Rouge française, Unicef…

« Nos expertises techniques viennent en renfort des compétences des ONG, une sorte d’hybridation pour optimiser le meilleur de chacun » précise Thierry. Depuis sa création en 2004, la Fondation a soutenu plus de 1 500 projets et mené plus de 200 missions de mécénat de compétences.

Le collectif, gage d’efficacité

Un des fondamentaux de la Fondation est précisément de travailler avec des partenaires : « Face à la complexité du monde, aux défis vitaux, seule une approche collective nous permettra de trouver des solutions ».

C’est dans ce contexte que la Fondation Véolia a soutenu financièrement et techniquement un dispositif innovant de distribution de kits d’hygiène aux plus démunis, doublé de solutions d’accès à l’eau dans les lieux de vie précaires. 

« En mars 2020, on découvre le Covid, tous les pays se bloquent… et on oublie les confinés de la rue », rappelle Thierry. Se posent pourtant des questions d’accès à l’eau et d’assainissement pour eux.

Dès lors, La Fondation Veolia choisit de soutenir la Croix-Rouge insertion (CRI), filiale de la Croix-Rouge française qui favorise l’insertion par la logistique : les salariés en insertion de CRI seront missionnés pour constituer des kits d’hygiène.

Il s’agira ensuite de trouver des solutions pour amener l’eau et les kits dans les structures accueillant les personnes isolées, dans les campements informels et auprès des personnes à la rue.

Croix-Rouge insertion, la Fondation Vinci pour la Cité, la Fondation Crédit Agricole Solidarité et développement, la Fondation Eiffage et Icade, tous ont répondu à l’appel pour trouver des solutions et déployer ce dispositif ambitieux en moins d’un mois !

Lire leurs témoignages ici

Thierry salue la réactivité de tous. En situation d’urgence, tout est basé sur la proximité et la confiance, les gens se sont fait confiance, vite, parce qu’ils travaillaient déjà ensemble pour certains mais aussi parce qu’ils font tous partis de collectifs et se connaissaient déjà.

En cela le Centre Français des fonds et fondations joue un rôle essentiel de mise en relation. Les Fondations ont cette capacité à innover et expérimenter . Face à la complexité du monde, nous devons changer notre façon de faire et les Fondations peuvent contribuer à faire bouger les lignes, cela va devenir une nécessité. Insister sur cette nécessité là fait partie du rôle du CFF

Thierry Vandevelde

A bon entendeur…. 

Articles de la même catégorie

Atelier des Fondations 2023, les inscriptions sont ouvertes !

Actualité CFF
Publiée le 3 février 2023

La Fondation Abbé Pierre dresse l'état du mal logement en France

Actualité CFF
Publiée le 1 février 2023

Succès pour la première formation climat du CFF

Actualité CFF
Publiée le 31 janvier 2023