Clap de fin pour la réforme du CESE : le CFF conserve son siège

Icône Calendrier
Publiée le 9 septembre 2022 | Partager :
A l’issue d’une réforme de grande envergure engagée au cours de l’été 2020, la nouvelle composition du Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) est enfin connue.

Poursuivant un objectif de simplification et de réduction d’un quart des sièges (de 233 à 175), cette refonte complète a donné lieu à un intense lobbying auprès des parlementaires et du Gouvernement, chacun souhaitant conserver sa représentation.

Durant tout le processus législatif et réglementaire, le CFF s’est mobilisé, plaidant pour le maintien de la représentation du secteur des fonds et fondations, au sein de cette troisième assemblée de la République composée de représentants de la société civile.

Rapporteurs, députés, sénateurs, comité Combrexelle… A chaque étape les contacts, rendez-vous et auditions ont été très nombreux et les interlocuteurs multiples.

Au terme de ce processus, le rapport Combrexelle puis le décret d’attribution des sièges ont confirmé la pertinence de la représentation de notre secteur au sein du CESE.

Le siège dévolu au CFF est donc maintenu, et il convient de noter que la place des fondations se renforce avec l’attribution de cinq sièges à des fondations engagées sur la thématique environnementale.

Benoît Miribel, Président du CFF, a été désigné par le Conseil d’administration en tant que représentant au CESE.

Il assumera cette fonction supplémentaire à compter du 18 mai prochain, date de la réunion plénière d’installation de la nouvelle mandature.

Articles de la même catégorie

La Fondation Abbé Pierre dresse l'état du mal logement en France

Actualité CFF
Publiée le 1 février 2023

Retour sur les 20 ans du CFF

Actualité CFF
Publiée le 12 septembre 2022
On ne pouvait célébrer nos 20 ans sans partager, tous ensemble, un…